Aller au menu principal Aller au contenu principal

Loi sur le tabac

Octobre 2015

Cartage obligatoire

M. Jean-François Lisée et M. François Paradis réaffirment leur appui à nos demandes

Toujours dans le but de s’assurer que nos demandes et préoccupations soient bien entendues et prises en compte par la commission parlementaire chargée d’étudier le projet de loi 44 visant à renforcer la lutte contre le tabagisme, nous avons rencontré de nouveau M. Jean-François Lisée, député et critique du Parti Québécois en matière de santé. Tout comme il nous l’avait déjà mentionné lors de notre rencontre du mois d’août dernier, M. Lisée entend revenir à la charge, lors de l’étude article par article du projet de loi prévue en novembre, afin que des dispositions soient prises pour rendre obligatoire la présentation d’une pièce d’identité pour les personnes de 25 ans et moins lors de l’achat de tabac. Il entend également faire des représentations pour que le gouvernement Couillard autorise une campagne de sensibilisation et d'information sur le « cartage obligatoire ». En donnant son appui à l'AMDEQ, il a affirmé qu'en 2015, les québécois doivent maintenant changer leur comportement et accepter d'être cartés. Le député de Rosemont entend également demander que les amendes prévues au projet de loi soient revues à la baisse.

M. Servais a profité de la rencontre pour présenter à M. Lisée, le matériel de la campagne « Pas de carte, pas de tabac, pas d'alcool, pas de loterie ».

Toujours dans le même ordre d’idée, nous avons de nouveau rencontré M. François Paradis, député de Lévis, porte-parole de la deuxième opposition de la santé publique. Lors de cette deuxième rencontre, M. Paradis a réaffirmé son appui aux demandes et préoccupations de l'AMDEQ et entend les faire valoir lors de l’étude article par article du projet de loi. M. Paradis a félicité l'Association pour la mise en place de sa propre campagne de sensibilisation pour le « cartage obligatoire ». À ce sujet, il soutient que le gouvernement, avant d'adopter la ligne dure relativement aux fortes amendes à l'endroit de ceux qui vendraient du tabac à des personnes d'âge mineur, devrait investir et surtout convaincre les clients de moins de 25 ans, que le « cartage » est obligatoire au Québec.

Septembre 2015

L'AMDEQ entendu à la commission parlementaire

M. Yves Servais, directeur général de l’association accompagné de Me Olivier Tousignant, conseiller juridique, ont transmis aux membres de la commission de la Santé et des Services sociaux leurs demandes soient, une campagne de sensibilisation et d’information sur le ‘’cartage’’ obligatoire, que la carte de l’assurance maladie soit la carte officielle d’identité au Québec et que les amendes du projet de loi étaient trop sévères.

Mme Lucie Charlebois, ministre déléguée au MSSS, chargée du projet de la loi 44 visant à renforcer la lutte contre le tabagisme en commentant notre programme « Nous Cartons » s’est exprimée ainsi: «Je dois vous dire que vous avez été novateur à mon avis.» en ajoutant que ce programme devrait être accessible à tous les détaillants.

Pour sa part, M. Jean-François Lisée, député péquiste de Rosemont a donné son appui à nos demandes en insistant pour que le gouvernement harmonise ses lois en fonction des produits interdits aux mineurs, le tabac, l’alcool et la Loto-Québec. Il a souhaité que cette démarche se conclue afin que le processus lié à des infractions soit similaire ou identique.

Enfin, les députés de la CAQ, M. François Paradis de Lévis et Mme Chantal Soucy de Saint-Hyacinthe ont clairement indiqué qu’ils étaient favorables aux demandes de l’AMDEQ.

M. Servais a présenté le slogan retenu sur les affiches qui seront bien en vue dans les dépanneurs: « Moins de 25 ans? Pas de carte, pas de tabac - pièce d’identité obligatoire »

Face à notre initiative, la ministre Lucie Charlebois nous a demandé de le partager avec tous les membres de la commission parlementaire. M. Servais a salué la requête de la ministre.