Aller au menu principal Aller au contenu principal
Amdeq
L'AMDEQ, près de ses membres, depuis plus de 30 ans
Mérite Entrepreneurial 2018
Félicitations à nos lauréats Mérite Entrepreneurial 2018
Profil d'entreprise : Dépanneur Petit St-Pierre de Joliette
Profil d'entreprise : Dépanneur Petit St-Pierre de Joliette
Profil d'entreprise : Dépanneur chez Magoo, Notre-Dame-du-Mont-Carmel
Profil d'entreprise : Dépanneur chez Magoo, Notre-Dame-du-Mont-Carmel
Congrès AMDEQ
Congrès AMDEQ - Un événement spécial où à la fois on y brasse des affaires; on y effectue un réseautage de qualité entre détaillants et fournisseurs tout ça dans une ambiance agréable, conviviale et chaleureuse
Francisation
Cours de français offerts à nos membres asiatiques
Manuel du détaillant responsable

Association des marchands dépanneurs et épiciers du Québec

Nouvelles

Vente de ¨mélange à la bière¨ de plus de 7%

Vente de ¨mélange à la bière¨ de plus de 7%

Vendredi dernier, le 22 juin, la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJQ) émettait un communiqué de presse relativement à l’interdiction de vendre, par un titulaire d’un permis d’épicerie, tout « mélange à la bière » (alcomalt) de plus de 7 % et ce, depuis l’adoption du projet de loi 170 le 12 juin dernier.

Nous désirons vous rappeler que ces produits ne doivent plus être en disponibilité dans vos tablettes. Certains fabricants, plus responsables, ont déjà arrêté la fabrication et la distribution de ces produits dans vos commerces et ce, depuis l’annonce du gouvernement de légiférer, dès le mois de mars dernier, pour s’assurer ainsi que vous ne soyez pas en défaut de cette disposition de la loi. Par contre, nous avons été informé qu’une entreprise fabriquant des produits d’alcomalt véhicule de mauvaises informations concernant la vente de mélange à bière de plus de 7 %.

Si vous avez encore de ces produits dans vos tablettes, vous êtes dans l’illégalité. Nous vous recommandons fortement de les retirer dès maintenant et de vous les faire créditer par votre fournisseur, peu importe ce qu’il peut vous dire. Il doit éviter de vous induire en erreur en vous mentionnant que vous pouvez toujours écouler ces produits sans problème.

Finalement, je vous réfère de nouveau au Communiqué de presse de la Régie, cliquez ici pour le consulter, où il est indiqué « qu’elle procèdera, au cours des prochaines semaines, à des inspections d’établissements de titulaires de permis d’épicerie afin de s’assurer du respect de cette nouvelle mesure. Dans le cas où un manquement sera constaté, le permis du titulaire pourra être suspendu ou révoqué ».

Un détaillant avisé en vaut deux; vous êtes dans la période la plus forte de l’année pour la vente de produits alcooliques : bières, vins et alcomalts, ce n’est pas le moment de risquer de perdre votre permis.

Soulignons que cette interdiction ne concerne pas la bière.

Toutes les nouvelles

Nos partenaires

Novo SST
Tomra
Karamco
Domaine Berthiaume
Canada Bread
Old Dutch
Jack Link's
Great Canadian Meat
Systèmes CEA
Tank Traders
Carrousel
Microbrasserie A la Fût
Frito
ARQ
Western Union
Jolicoeur Lacasse Avocats
Mondoux
TR Réfrigération
WeGoTrade
Nigava Sports Distribution inc.
Payment Source
Krispy Kernels
Brulerie Pierre Allard
Natrel
Garda World
GYB Distribution
SSQ
Rouleaux JL
Réfrigération St-Pierre
Guertech
24/7 Snacks
Provost Sanfaçon
Brien produits de l'érable
Breyers
Bastos
Desjardins Assurances générales
Franco
1642
Yum Yum
La Personnelle
Labrador
Stratecom
Voltimage
Gesticaisse
Le Caveau des Trois-Pistoles
BEM
Nestlé
Regitan